Et si cela passait par (ré) apprendre à s’écouter
Comprendre 

  • à quoi servent ces kilos de trop et comment s’en passer

  • les pièges du marketing pour mieux les déjouer

  • La faim, l’envie, le désir, la satisfaction, les émotions sont des guides vous apprenez à les distingués 

Mincir avec plaisir.

gallery/plume

Je maigris ... je regrossis encore plus
 

  • Manger est culpabilité
  • J’ai peur de grossir
  • Je ne contrôle plus rien
  • Je me sens moche

Manger c’est comme une drogue, si je commence, je ne peux plus m’arrêter;


Je grossi et pourtant je ne mange presque rien.

L’approche psycho- nutritionnelle

gallery/top2

Né du constat de l’échec des régimes, voici une méthode basée sur l’écoute du corps, l’observation, le respect de ses besoins avec le plaisir et les valeurs comme leviers de changement de comportement. Son efficacité est prouvée scientifiquement et validée par le groupe de scientifiques du G.R.O.S. Groupe de recherche sur l’obésité et le surpoids 
C’est le moment de vous mettre en attention plutôt que de faire attention.


Invitation : Ecoute du corps, dégustations, entrainements à la pleine conscience, partage de secrets de cuisine et de recettes bien-être 
Cette approche s’inspire simplement, du comportement, 
gardons bien en nous que bien se nourrir relève de trois critères :
Avoir faim > je sens
Savourer et prendre du plaisir > je ressens
Pouvoir s’arrêter de manger > je décide
Pour cela il convient de manger en paix !

Et si vous choisissiez de Choisir de mincir avec plaisir méthode

Choisir : c’est comprendre ce que vous attendez de votre amaigrissement et se centrer sur vos valeurs. Elles seront l’énergie nécessaire pour parcourir le chemin 
Mieux vaut mincir que maigrir; Maigrir impose des contraintes tandis que mincir  tend vers l’harmonie entre votre image, votre ressenti et votre relation à la nourriture.
Avec plaisir parce que c’est essentiel ! Vous avez besoin d’ingrédients qui ont du goût des recettes qui respectent vos envies, un régime qui s’intègre dans votre vie, votre culture pour trouver la satisfaction du repas.
Devant la détresse de ses patients obèses, l’échec des régimes à long terme et l’augmentation des troubles alimentaires Pascale Marcoux Diététicienne s’est spécialisée et a intégré cette méthode aux consultations individuelles et développé plusieurs campagnes de préventions adaptées à des publics cibles différents. Le bien-être au travail passe aussi par l’assiette pour les travailleurs, « C’est trop bon ! » pour les enfants et adolescents et Pourquoi j’ai faim ? Pour les futurs et jeunes parents. 
Conception animation et supervision d’autres thérapeutes et ambassadeur de transition à intégrer la méthode à cette approche dans leur pratique. Elle vise la prévention de l’obésité, des déviances alimentaires et une transition harmonieuse vers l’alimentation durable. Elle dénonce les pièges du marketing, lutte contre le harcèlement dans les écoles dont la stigmatisation des obèses. Elle a 30 ans d’expériences, passionnée de gastronomie diététique dont la diète méditerranéenne, elle a été récompensée par le premier prix santé en entreprise du Club Européen de la santé en janvier 2011 et par le Fond Houtman de l’ONE en janvier 2018.